Direction

Direction

Thierry Vallier, direction

Après avoir terminé ses études d’ingénieur civil chimiste à l’Université Libre de Bruxelles et exercé quelques temps cette profession, Thierry Vallier se tourne définitivement vers la musique en s’inscrivant aux Conservatoires de Bruxelles et de Liège. Il entre ensuite à l’opéra-studio de La Monnaie où il parfait sa formation, auprès, entre autres, de David Jackson, François De Carpentries et Joël Lauwers.

Il mène depuis une carrière dense et polyvalente, alternant la scène, les concerts, les récitals, l’enseignement, la direction chorale et la direction artistique.

A la scène lyrique, il a interprété de nombreux rôles, en Belgique, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Portugal, en Israël. En Belgique, on a pu notamment le voir régulièrement à l’affiche de l’Opéra en plein air au château de La Hulpe. Ses rôles les plus marquants y furent Papageno (Die Zauberflöte), Figaro (Barbiere), mais aussi Sharpless (Madama Butterfly), Figaro (Nozze di Figaro), Schaunard (La Bohème), etc. Il y fut également Dupont dans Les Bijoux de la Castafiore, création d’après Hergé mise en scène par François de Carpentries. Il s’est produit également avec Les Menus Plaisirs du Roy de Jean-Luc Impe (Opéra-Comique, Paris). On a pu l’entendre récemment au festival de Stavelot en duo avec Sophie Karthäuser, accompagné de l’ensemble Oxalys.

Il est maintenant attaché de façon permanente à l’Opéra de Flandres (Anvers et Gand). On a pu l’y voir dans de nombreux rôles, notamment, dans les rôles de Benoît et Alcindoro dans La Bohème de Puccini mise en scène Robert Carsen, direction Antonino Fogliani, d’Archelaos dans Der König Kandaules de Zemlinski, direction Dmitri Jurowski. On le verra très bientôt dans Le Joueur de Serge Prokofiev, direction Dmitri Jurowski également.

Il dirige le Chœur de l’Université Libre de Bruxelles depuis sa fondation en 2004, assurant la direction de nombreux concerts.

Arnaud Dos Santos, pianiste

Arnaud Dos Santos commence le piano à l’âge de 12 ans dans la région bordelaise et intègre rapidement le conservatoire Jacques Thibaud de Bordeaux où il se forme avec Jean-Philippe Guillo. Il y suit également les cours d’accompagnement avec Françoise Larrat, et devient l’accompagnateur des Chœurs Point d’orgue et Allegro Vocal.

Après avoir obtenu son premier prix de piano et de musique de chambre du conservatoire de Bordeaux, il rentre au conservatoire Royal de Bruxelles et y intègre la classe de Dominique Cornil pour finalement y obtenir son Bachelor en 2016 puis son Master en 2018 tous deux avec Grande Distinction. Il intègre ensuite l’International Opera Academy de Gand dont il ressort diplômé en 2019 en tant que pianiste répétiteur. Il y participe notamment aux productions suivantes : La Finta Giardiniera de Mozart et Triumph of Matter and Void de Henderickx.

D’autre part, il est lauréat de nombreux concours nationaux et internationaux dont le concours Léopold Bellan à Paris, le concours Charlier de Belgique, l’Open 2015 et 2016 du Cap Ferret, le concours National de Chatou etc…

Il a aussi l’occasion de travailler avec d’éminents pianistes lors de nombreuses master classes comme Leif Ove Andsnes,  Bertrand Chamayou, Marie-Josèphe Jude, François Frédéric Guy, Aquiles Delle Vigne, François-René Duchable, Romano Pallottini, Olivier Gardon, Irina Osipova, Diane Andersen, Alan Weiss etc…

Enfin, Arnaud se produit régulièrement en récital et en musique de chambre notamment au sein de certains festivals dont la Nuit comme en Plein jour à Paris, les festivals United Music Of Brussels, Courant d’Air, Musiq’3 à Bruxelles, le Festival de Musique de Durtal, mais aussi à Bordeaux (Festival l’Art d’Être Ensemble), Gand, Ostende, Liège, Anvers, Cap ferret Music Festival, Angers, Saint Jean d’Illac…

En 2019, il travaille à l’opéra des Flandres en tant que pianiste répétiteur pour différentes productions comme Macbeth de Verdi, Faust de Schumann, la création Banket !, Rusalka de Dvorak, Der Jasager de Weill (dans laquelle il sera aussi pianiste dans l’orchestre), ainsi qu’au Brussels Operette Theater dans la production La Veuve Joyeuse. Il développe également son paysage professionnel vers le milieu du cinéma en devenant « Musical director and vocal coach assistant » dans le film à paraître Annette de Leos Carax.
Cette même année, Il obtient le poste de pianiste accompagnateur au conservatoire Royal de Gand, est pianiste honoraire à l’Opéra des Flandres et devient accompagnateur du chœur de l’Université Libre de Bruxelles.